AccueilAssuranceCombien touche t-on d'une assurance vie ?

Combien touche t-on d’une assurance vie ?

L'assurance vie constitue une forme d'épargne permettant de réaliser des économies en vue de préserver ses proches en cas de décès. Les cotisations sociales sont perçues sur les sommes à verser, sous certaines conditions. Découvrez ici, combien d'argent peut-on retirer d'une assurance vie.

À combien s'élèvent les bénéfices après prélèvement de l'impôt ?

Les contrats d'assurance vie émis avant le 27 septembre 2017 sont exemptés d'impôt. Depuis cette période, l'État impose un prélèvement forfaitaire unique (PFU). Le pourcentage d'imposition varie en fonction de la chronologie des paiements et du montant du solde restant dû. Plus précisément, les taux sont les suivants :

  • 30 % si la durée du compte est inférieure à 8 ans.
  • 7,50 % au titre de l'impôt sur le revenu et 17,20 % de prélèvements sociaux à compter de 150 000 €.
  • 30 % pour un compte dépassant 150 000 €.

Le tout premier taux est ventilé entre 17,20 % de cotisations sociales et la taxe sur le revenu de 12,80 %. Un prélèvement de 4 600 € par signataire est également appliqué aux contrats de plus de 8 ans dont les encours représentent moins de 150 00,00 €. Au-dessus de ce chiffre, le pourcentage est à nouveau de 30 %.

Quel montant avant et après 70 ans ?

Le capital versé par assurance vie est généralement déterminé par l'âge du contractant. Conformément à la loi, les sommes versées par un preneur d'assurance de moins de 70 ans sont exonérées d'impôt. Ils sont payés tels quels, mais avec un plafond de 152 000 € pour chaque bénéficiaire.

Il existe un deuxième abattement pour le preneur d'assurance ayant plus de 70 ans. Le maximum que chaque bénéficiaire peut toucher est de 30 500 €. Ce seuil maximal est déterminé par les montants versés et non par les fonds transférés, ce qui représente un grand avantage pour les bénéficiaires. En outre, les gains réalisés à partir des 30 500 € sont exonérés de droits de succession.

À quel montant maximum peut-on prétendre ?

La législation n'a pas déterminé de montant maximum en matière d'assurance vie. En effet, cela ne dépend que de la police d'assurance que la personne a contractée. Il peut arriver, dans certaines sociétés, que le montant soit limité à la hausse. Il est alors indispensable de se procurer toutes les informations pertinentes avant de se décider ou d'opter pour une compagnie d'assurances.

De la même manière, la diversification de ces placements en assurance vie chez plusieurs compagnies d'assurances peut s'avérer essentielle. Cette démarche permet de limiter les risques liés à un marché instable. Il est important de prendre toutes ces précautions pour limiter les pertes d'argent qui peuvent se produire. En finance, il n'est pas conseillé d'épargner sur le même instrument sous peine de perdre son investissement.

Afin de se prémunir contre ces risques financiers, il est préférable de choisir un contrat avec un taux d'intérêt minimum garanti. Le souscripteur protège ainsi ses proches en leur évitant de perdre tout le fruit de son travail. Il sauvegarde également son investissement afin de garantir sa retraite.

En définitive, le capital que l'on obtient d'une assurance vie est déterminé par la durée du contrat et le montant restant à payer.