AccueilAssuranceFaut-il souscrire a une assurance multirisque habitation pour locataire ?

Faut-il souscrire a une assurance multirisque habitation pour locataire ?

Il est d’une importance capitale que l’on vive dans une maison couverte par une assurance. Cependant, l’obligation de souscrire ou pas une assurance habitation dépend du statut de celui qui doit occuper de logement. Alors, propriétaire non-occupant, locataire ou encore propriétaire occupant, pour lequel de ces statuts il est important de souscrire une assurance multirisque habitation ? On vous dit tout.

L’assurance multirisque habitation pour locataire : une nécessité

Le locataire au cours de son contrat de bail est responsable de tous les dommages causés à l’habitation. Il est aussi garant des dommages que vous pourrez causer ses installations ainsi que les personnes qui y travaillent ou y vivent. L’État contraint donc les locataires à souscrire à une assurance multirisque habitation pour locataire.

Pour un locataire, assurer son logement n’est donc plus une question de choix, mais une obligation légale. Ainsi, un propriétaire peut rompre le bail de location d’un locataire s’il découvre que ce dernier n’a pas assuré le logement. Un autre risque est que vous pouvez vous retrouver à dépenser énormément en cas de dégât si vous devez financer vous-même les réparations ou dédommagements.

Les garanties d’une assurance multirisque habitation pour locataire

Pour un locataire, une assurance habitation responsabilité civile ferait bien l’affaire. Pourtant l’assurance multirisque habitation est fortement recommandée. En effet, ce type d’assurance vous offre une garantie plus ou moins complète. Vous bénéficierez entre autres d’une :

  • garantie de dédommagement des biens,
  • garantie de dédommagement du bâtiment,
  • garantie de responsabilité civile.

Pour la garantie de dédommagement des biens et du bâtiment, l’assurance multirisque habitation couvre les dommages subis. Si vous êtes victime de cambriolage, vous pouvez compter sur votre assurance. En cas d’explosion, d’inondation, l’assurance s’occupe aussi du dédommagement ou des réparations.

En ce qui concerne les catastrophes naturelles telles que le séisme, leurs dégâts seront aussi couverts par l’assurance multirisque habitation pour locataire. Par ailleurs, les bris de glace ne sont pas toujours inclus dans ce type d’assurance. Discutez-en avec votre assureur si vous souhaitez que l’assurance les prenne en charge.

La garantie de responsabilité civile quant à elle prend en compte tous les dommages causés par vous ou par toute autre personne vivant sous votre toit. Ainsi, en cas de dommage à votre voisin ou à un tiers, l’assurance prend les devants et s’occupe des réparations. Cette assurance vous permet de dédommager vos voisins ou un tiers sans avoir à dépenser vous-même.

Vous pouvez ajouter à ces garanties classiques des options spéciales. Par exemple, vous pouvez ajouter une garantie assistance juridique.

Le coût d’une assurance multirisque habitation pour locataire

Les assurances n’ont pas de prix standard. L’État laisse la liberté aux assureurs de fixer le prix de leurs services. Ainsi, le coût d’une assurance habitation est fixé en fonction de plusieurs facteurs. Votre statut matrimonial influence le prix de l’assurance. Pour une personne mariée et père d’enfants, le coût de l’assurance ne sera pas la même qu’un célibataire.

La localisation géographique de la maison à assurer est aussi un facteur non négligeable pour le prix de l’assurance. De quels matériaux est faite votre maison ? Quel type de maison voulez-vous assurer ? Est-ce une maison secondaire ou votre lieu de résidence ? Ce sont autant de questions dont les réponses influencent le coût de l’assurance multirisque habitation pour locataire.